Les 11 compétences charnières collaboratives

Les 11 compétences charnières collaboratives

Les capacités à animer un projet coopératif sont peu développées dans la formation et le management tant des entreprises que des collectivités ou des associations sportives, culturelles...

Le terme de « compétences collaboratives » désigne des compétences sans lesquelles, la collaboration serait difficile à mettre en œuvre. Elle ont été définies par un procédé de triangulation des meilleurs résultats, obtenu à partir des trois outils de collecte. Il s'agit d'un protocole de collecte qui a mobilisé plusieurs techniques (questionnaire, entretiens compréhensifs, observations)

Dans la catégorie " AVANT " , on appelle les antécédents pour coopérer ce qui correspond aux attitudes préalables nécessaires pour prendre part activement au projet collaboratif.

Parmi elles :

- l’état d’esprit collaboratif, qui est une attitude reconnaissable par trois indicateurs : un a priori positif pour des activités effectuées en commun ; l’intégration d’un mécanisme d’échanges réciproques et une conscience d’un soi interdépendant des autres.

- l’humilité et un égo mesuré, elle consiste à adopter une attitude de maitrise de soi, mais c’est également une capacité à questionner ses certitudes sans pour autant remettre en question sa personne

- la bienveillance, qui correspond à une attitude empathique ; celle-ci se manifeste par la communication non agressive et dans des gestes (sourire, regard…).

Dans la catégorie "PROCESSUS" (évaluer / démarrer / animer / mettre en œuvre) :

- savoir engager des partenaires, selon l’origine du projet, les pratiques en liens oscillent entre co-construction et incitation à participer

- co-concevoir la structure d'un projet. Cela intervient au démarrage de la collaboration. La co-conception est un processus séquencé d’attention, d’échanges constructifs, d’ajustement des points de vue et de formalisation d’un projet.

- animer le groupe pour faciliter le travail, ce qui implique une posture d’attention et de lâcher prise ; On s'appuiera alors sur les techniques d’émergence de « l’intelligence collective ».

- être à l’écoute des personnes et des avis, se déploie sur un axe qui démarre dans l’attention portée aux personnes et se transforme progressivement en attention portée au projet.

- développer et maintenir un réseau d’acteurs, passe par des compétences de communication en échanges directs et en communication écrite, et englobe la mise en visibilité du projet à l’intérieur du collectif (qui travaille en commun).

- gérer les informations, ce qui consiste à savoir choisir les informations nécessaires à la construction collective et à les partager avec le groupe.

Pour finir dans la catégorie « RESULTATS » :

- avoir le souci du bien commun, ce qui est lié au résultat de la collaboration. Elle relève d’un idéal du bien vivre ensemble en société.

- agir pour atteindre les objectifs communs ce qui représente un gage d’efficacité de la collaboration.

Si l'on va plus loin on attachera encore plus d'importance aux 3 compétences ci dessous:

La première est d'avoir l'état d’esprit collaboratif. C'est LA condition de la coopération. Si les personnes ne disposent pas d’une telle attitude, elle auront tendance à privilégier les relations compétitives et donc à FREINER la collaboration, voire LA RENDRE IMPOSSIBLE.

La deuxième compétence est de co-concevoir la structure du projet. Lorsque cela se manifeste, ca renforce l’engagement des personnes dans le projet collaboratif et leur MOTIVATION à travailler ensemble. A l’inverse, dans un projet collaboratif pensé par une personne seule, son énergie passerait à « pousser » d’autres à y entrer, et cela ne donnerait aucune suite positive.

Enfin, la troisième compétence pivot est d'avoir le souci du bien commun. C'est lié au résultat de la collaboration. Elle indique la maturité du groupe et CONSOLIDE l’engagement à long terme. Elle rejoint l’importance croissante prise par les communs dans de nombreux projets.

En conclusion, construire une collaboration dans le but d'aboutir à un objectif commun n'est pas une chose simple à mettre en œuvre. Cela nécessite de prendre plusieurs éléments en compte. Néanmoins le challenge est prenant et enrichissant. 

N'hésitez pas a me joindre pour des "coups de pouces" sur la mise en place de différentes collaborations.

Florian

Prestations, services et tarifs Florian Leadership Coaching
Prestations, services et tarifs Florian Leadership Coaching
Focus sur l’importance de la cohésion de groupe
Focus sur l’importance de la cohésion de groupe
Les grandes lignes de la Motivation
Les grandes lignes de la Motivation

Mentions légales

Votre site web en paiement mensuel